Estuaire de la Gironde

Vous êtes ici : Estuaire Gironde / Catalogue / Tout l'annuaire / Abbaye de Vertheuil

Abbaye de Vertheuil

  • Type de lieux :

    Monuments et sites culturels

  • 2 place Saint Pierre   33180   Vertheuil

  • Téléphone :

    05 56 73 30 10

  • Email :

    amisabbaye-vertheuil@sfr.fr

  • Site Internet :

    Voir le site

Fondée par Guillaume VIII d’Aquitaine, elle a été construite sur l'emplacement d'une villa gallo-romaine entre le 11ème et le 12ème siècle. Occupée un temps par des Bénédictins puis par l'Ordre des Chanoines Réguliers de Saint Augustin, elle change de propriétaires au cours des siècles pour appartenir aujourd’hui à la commune. L'église et le logis abbatial forment un ensemble du plus haut intérêt mais ne conserve aujourd’hui que quelques vestiges caractéristiques de son architecture romane. 
Admirez son bel escalier en pierre de taille d'allure classique débouchant sur d'élégants jardins à l'anglaise. Le lieu accueille aujourd'hui des expositions. L'Abbatiale, quant à elle, en impose avec sa vaste nef, son déambulatoire donnant sur trois chapelles et ses deux clochers. À l'extérieur, scrutez les voussures du porche roman pour y découvrir de curieux vieillards se tenant par la barbe.

Fondation et évolution

L’Abbaye, fondée au XIème siècle par Guillaume VIII d’Aquitaine, abritait une importante communauté de l'ordre des Chanoines Réguliers de Saint Augustin, congrégation de La Chancelade, dont dépendait un grand nombre de paroisses du Médoc. L'histoire et les circonstances précises de la fondation de l'abbaye de Vertheuil sont mal connues.
Guillaume VIII d'Aquitaine (1058-1086) en serait le fondateur  mentionné dans une bulle du 4 mai 1179, par laquelle Alexandre III prenait sous sa protection l'abbaye placée sous la règle des chanoines, et confirmait ses droits et ses devoirs. L’abbaye  a été détruite plusieurs fois au cours des siècles, pendant la Guerre de cent ans et les guerres de religions. Restaurée au 18ème siècle, elle a été partiellement détruite au 20ème siècle puis sauvée de  Plusieurs fois dévastée durant les guerres de Cent Ans et de Religion, elle fut reconstruite au XVIIIe siècle, puis à nouveau partiellement démolie au XXe siècle et sauvée de la destruction totale par l'association « Culture Loisirs » animée par le curé de Vertheuil qui racheta le bâtiment. Elle est aujourd’hui propriété de la commune.

Les caractéristiques architecturales

De facture romane, l’abbaye de Vertheuil en Médoc rappelle les églises de Saintonge et du Poitou. Les bâtiments claustraux furent plusieurs fois détruits et reconstruits. La construction actuelle date de la restauration du 18ème siècle. De la période médiévale, il ne reste plus que des vestiges des caves voutées (détruites après la seconde guerre mondiale) et des trois arcades du grand hall. L’abbaye était construite sure un plan composé de deux ailes perpendiculaires. Le sol étant surélevé de 1,60 mètre pour échapper à l’humidité, la salle d’entrée se termine à chaque extrémité par un escalier. 
L’entrée dans la façade orientale se fait par une salle ornée de boiserie du 18ème siècle. Côté jardin, elle s’ouvre sur une grande terrasse avec un perron de style Louis XV. On trouve dans le parc et dans les communs un four à pain et un petit moulin à moutarde.
A la fin de la Seconde Guerre Mondiale, l’abbaye devient propriété de la commune.

  • La porte d'entrée

Face au portail, elle donne sur un vaste hall de 44 mètres de long sur 8 mètres de large et qui possède à chaque extrémité un escalier, celui de droite a une magnifique rampe de 16 mètres de développement, celui de gauche est plus ancien et  plus somptueux que celui qui lui fait face, on y remarque les crosses des pères abbés.

  • A côté de l'escalier Sud

Trois  grandes arcades ogivales qui font partie de l'ancienne abbaye du Moyen-âge on été murées et redécouvertes en 1875 lors des travaux effectués par le propriétaire de l'époque, Richard d'Elbauve. C'est là que l'on peut se rendre compte du niveau de l'ancienne abbaye.

  • Au rez-de-chaussée

Il subsiste encore aujourd’hui dans la salle du rez-de-chaussée qui était la salle à manger, des boiseries et des ferronneries Louis XV. A cet endroit s'ouvre la descente vers le caveau à vins des moines. Les salles du rez-de-chaussée donnent sur une immense terrasse à l'Est, où, par un escalier Louis XV de 7 marches, on descend sur le parc qui fut planté d'arbres aux essences rares, malheureusement toutes à peu prés disparues. La municipalité de Vertheuil s'efforce petit à petit de replanter ce magnifique parc.

  • 1er étage

Une pièce en cours de réfection se trouve au premier étage, au dessus de la sacristie et c'est là que se situe le clocher octogonal.